a
HomeGermany News« La police de Hambourg a besoin de vous »: a dit Wolfgang Kopitzsch, le président de la police à la Communauté africaine

« La police de Hambourg a besoin de vous »: a dit Wolfgang Kopitzsch, le président de la police à la Communauté africaine

« La police de Hambourg a besoin de vous »: a dit Wolfgang Kopitzsch, le président de la police à la Communauté africaine

Wolfgang Kopitzsch, Polizeipräsident Hamburg

Info event about becoming a German citizen

 « La police de Hambourg a besoin de vous »: a dit Wolfgang Kopitzsch, le président de la police à la Communauté africaine

– Une nouvelle loi pour la reconnaissance des diplômes étrangers  en Allemagne a pris effet à partir  du mois d´Avril

– L´Etat  de Hambourg  va accorder la naturalisation à 137.000 immigrants potentiels

– Plus de 6000 Africains qui travaillent à Hambourg

  A 16:15 exacte,  l’événement tant attendu intitulé informations: Devenir un citoyen allemand, la discrimination de la police, les possibilités d’emploi et de l’éducation a débuté avec  15 minutes de retard que prévu. L’événement était organisé par le bureau de l’hon. Kenneth Gbandi, Représentant des Africains au Senat de Hambourg ( Repräsentant des Integrationsbeirats des  Hamburger Senats  für Afrikanerinnen und Afrikaner ) et parrainé par African Heritage Magazine Hamburg.

 

Guest Speakers v.l, Frau Stephan, Dr. Christoph Bushart, Wolfgang Kopitzsch, Kenneth Gbandi, Nikolaus Haufler, Sönke Fock Director

Les  conférenciers invités , Mme Stephan, le Dr Christoph Bushart, Wolfgang Kopitzsch, Kenneth Gbandi, Nikolaus Haufler, Sönke Fock Directeur

Au podium des conférenciers invités, Wolfgang Kopitzsch, président du Présidum de la Police de Hambourg, Dr. Christoph Bushart, Directeur du département du Ministère de l´Intérieur et des Sports  (Leiter Behörde für Inneres und Sport Einwohner-Zentralamt), assisté par Mme Stephan. Dr. Christoph Bushart représentait le sénateur Neumann chargé dudit Département. D’autres personnalités de haut rang incluant Mr. Sönke Fock Directeur de l´Agence  pour  l´Emploi à Hambourg ( Agentur für Arbeit Hambourg ) et Nikolaus Haufler, porte parole du Groupe Parlementaire  CDU Hambourg (Parti de la Chancelière) chargé de l´Intégration (Integrationspolitischer Sprecher der CDU-Bürgerschaftsfraktion). Malheureusement Anne Helberg, du Centre pour les requérants d´asile ( Flüchtlings Zentrum) et Bahram Habib, de la Communauté des travailleurs migrants indépendants (Arbeitsgemeinschaft selbstständiger Migranten) (ASM) n´ont pas pu faire le déplacement  de cet événement.

De la communauté africaine, on notait la présence des responsables de diverses organisations et  ONG, y compris Jude Ogunnaya, président de la Communauté Nigériane de Hambourg et membre du comité du Conseil consultatif du forum africain, Ing. Marouane Snoussi, président MS EDUCATION Formation &  Intégration , vice-président du Forum Consultatif  Africain; Dipl-Ing. Ohenenana Bonsu Kyeretwie MBA, Arts et Culture de la jeunesse afro-allemande (AYACSA eV),  Chris Bernard, président Owerri  de l’Union pour le Développement Hambourg,  du Togolais Martial Ovidio Olympio, vice-président de TRAMWAY eV Hambourg, Huy-Van Tam, membre du comité régional de la CDU (Regionalausschuss Walddörfer ) et Joe Anaedo membre NCG club de football de Hambourg, entre autres.

 

Group pix of leaders of various African community leaders and NGOs present

 

Photo de groupe de divers leaders de la communauté africaine et  ONG présents

L’événement a été animé par l’hon. Kenneth Gbandi et Clément Klutsé dans le rôle de co-modérateur. Après s’être excusé  du retard de 15 mns accusés avant le démarrage, il a présenté le programme prévu à cette occasion et a demandé aux conférenciers de bien vouloir se présenter. Dr. Christoph Bushart a informé l’auditoire de l’initiative visant à conférer la nationalité allemande à environ 137.000 immigrants potentiels qui souhaiteraient en prendre, et a déclaré qu´il ya parmi ces candidats potentiels un nombre considérable de personnes d´origine africaine. L’information sur l’initiative a été diffusée par le biais de divers canaux et a été conclue par l´envoi de plus de 4000 lettres aux candidats admissibles. Il  a en outre expliqué  les critères de qualification notamment la durée du séjour, la situation de travail et l´exemption de toute condamnation judiciaire. En réponse à une question de Mme  Asente sur quels critères de sélection les lettres ont été envoyées  aux candidats,  il a expliqué qu’après avoir examiné différentes options, il a été décidé de les envoyer par ordre alphabétique.  Il a toutefois  notifié  qu´en faire la demande n´est pas  une garantie de succès.

Dr. Christoph Bushart, Leiter Behörde für Inneres und Sport Einwohner-Zentralamt

Dr. Christoph Bushart, Leiter Behörde für Inneres und Sport Einwohner-Zentralamt

Poursuivant les mêmes explications, Mme Stephan, également responsable du Département du Service de Naturalisation ( Einbürgerung Einwohner-Zentralamt), a répondu aux questions et a donné  des clarifications en ce qui concerne à la double nationalité. Selon Mme Stephan, vous perdez  votre nationalité d’origine dès que vous faites une demande  pour la nationalité allemande, mais  a rapidement fait remarquer que certains pays font exception, comme le Nigeria. Elle a conclu que l’exception de la double nationalité est liée  au pays d’origine. Mme Asante a toutefois souligné que les Ghanéens ne sont pas autorisés  à avoir la double nationalité en Allemagne, mais que cela est possible aux Etats-Unis et au Canada et avait besoin d’autres éclaircissements sur cette disparité.

Mme  Stephan a alors invité tous ceux qui sont intéressés  à approcher leur service pour vérifier leur admissibilité au cas par cas. Elle a en outre expliqué que le bureau est ouvert et prêt à examiner chaque situation individuelle et à donner des conseils en conséquence.

Le prochain à prendre le podium était Mr. Sönke Fock, Directeur  de l´Agence pour l´Emploi Hambourg  (Agentur für Arbeit Hambourg.)  Il a commencé par donner un aperçu du marché de l’emploi et  la situation de l’emploi à Hambourg. Détails à l´appui il a donné les nouveaux chiffres  de l´Emploi qui incluent environ actuellement plus de 6000 Africains en plein emploi dans la ville de Hambourg, une vue d’ensemble complète est toujours en cours  et devrait être mise à disposition dans le prochain article.

 

Sönke Fock, Directeur Agence pour l´Emploi Hambourg

Sönke Fock Director, Agentur für Arbeit Hamburg

Mr. Sönke Fock a souligné que le principal devoir de l´Agence pour l´Emploi est d’aider  les gens à trouver du  travail et le placement des chercheurs d´emploi. Il a en outre évoqué le programme qui a été mis en place pour augmenter les chances des candidats d’obtenir un emploi. Une de ces initiatives est la carte bleue (Blue Card), comparable à la Green Card aux Etats Unis. Ceci détermine les conditions  qu’une personne doit remplir pour  obtenir un permis de travail en Allemagne. Il a également mentionné la reconnaissance de l´équivalence de certains  diplômes obtenus en dehors de l’Allemagne afin de faciliter la perspective d’obtenir un emploi.  Le suivant sur le podium était Wolfgang Kopitzsch, Président de la police (Polizeipräsident Hamburg.)  Il est allé droit au but, après  avoir donné  un aperçu global de la composition du personnel du corps de police à Hambourg. Il a souligné que la question de la discrimination attribuée à la police contre les immigrés en particulier les personnes d’ascendance africaine vivant à Hambourg a été une question qui revient souvent ici et là. Il a estimé qu’il est très probable que ces problèmes existent, mais ne sont malheureusement pas portés  à la pleine connaissance des autorités compétentes au sein des forces de police. Il rappelle que quand de tels cas existent  et qu´ils en sont informés,  il existe des organes internes pour faire face à ces questions. Il a expliqué en outre, que l’Allemagne est un état démocratique qui signifie que chaque individu a le droit d’aller devant des juridictions s’ils ont le sentiment que leurs droits  humains fondamentaux ont été violés. Il explique qu´en réalité  le mécanisme de contrôle au niveau de la police est double, l’un dans la structure interne et l´autre au tribunal.

Il a par ailleurs conseillé à tout individu qui a des preuves concrètes sur ces allégations d´écrire au département de la police ou à lui personnellement. Il a expliqué que son adresse e-mail se trouve sur le site internet de la police et a assuré l’auditoire qu’il lit personnellement ses emails. Il est allé plus loin en appelant  les membres de la communauté à postuler pour entrer dans la police, estimant que cette initiative permettra de détendre   les relations entre la police et la communauté africaine. En référence à la déclaration d’ouverture du modérateur, il convient que Hambourg est un Etat multiculturel qui se reflète également dans la police. Il donne l’exemple des autres nationalités dans la police et a exhorté les Africains en particulier les femmes à se manifester et à joindre  les forces de police.

Il a cependant souligné que les candidats qui ne sont pas en mesure de répondre  aux critères d´admission ont   de multiples autres occasions à travers diverses opportunités préparatoires. Sur la question de savoir si les conditions  physiques requises ne devraient pas être trop pénibles pour la plupart des immigrants comme s´en était  le cas dans les années 80 et 90, Il a expliqué que la police se penche sur diverses possibilités en vue d’améliorer les conditions d’admission et de formation. Il a cependant souligné que  quiconque pouvait parler deux langues ou plus sont des candidats potentiels pour la police. Il appelle la communauté à encourager leurs membres qui ont des potentialités et des qualifications pour rejoindre les  forces de police indiquant que la police est à la recherche aussi de personnes d’origine immigrée. Il et a conclu sa présentation par une information importante que l’on ne doit pas nécessairement avoir la citoyenneté  allemande pour rejoindre la police.

 

Nikolaus Haufler, Integrationspolitischer Sprecher der CDU-Bürgerschaftsfraktion Hamburg

Nikolaus Haufler, Integrationspolitischer Sprecher der CDU-Bürgerschaftsfraktion Hambourg

Nikolaus Haufler, Porte parole du Groupe Parlementaire CDU chargé de l´Intégration (Integrationspolitischer Sprecher der CDU-Bürgerschaftsfraktion Hambourg), qui a, quant à lui  parlé de l’emploi et de  l’éducation s´est exprimé de manière  émotionnelle  sur son expérience personnelle et celle de sa famille. (Immigrants venant de Russie), en dépit de leur qualification, ils étaient incapables d’obtenir un emploi parce que leurs diplômes ne sont pas reconnus en Allemagne. Il souligne que la création d’emplois ne suffira pas à résoudre le problème des immigrés si leurs qualifications ne sont pas acceptées ici en Allemagne. Alors qu’il sympathise avec l´Agence pour l´Emploi sur leur limitation dans le soutien à l’éducation ou de formation, il a souligné la nécessité de trouver un moyen d’aider les demandeurs. Il a suggéré la création d’un fonds d’éducation comme l´une des initiatives pour aider ces candidats. Nikolaus Haufler a également informé le public de la nouvelle loi qui reconnaît les certificats obtenus hors de l’Allemagne qui a été l’un de ses soucis majeurs et a conseillé les membres de la communauté  à saisir toutes les occasions qui s’offrent à eux pour l’éducation, la formation continue ainsi que la reconnaissance de leurs diplômes étrangers en Allemagne.

L’événement s’est terminé exactement à 18 :02 avec une note de remerciements par Clément Klutse, membre du Forum Consultatif Africain chargé des affaires économiques. Il a souligné que la séance d’information s’inscrit dans une série de projet à venir et  espère avoir un public plus nombreux lors les prochaines rencontres. Il a remercié les conférenciers invités, d´avoir pris deux heures de leur temps pour partager des informations utiles avec la communauté.

AH

 

Share With:
Rate This Article
Author

info@africanheritagemagazine.de

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.