a
HomeGermany NewsReconnaitre la diaspora africaine à Hambourg comme une valeur ajoutée pour l’économie

Reconnaitre la diaspora africaine à Hambourg comme une valeur ajoutée pour l’économie

Reconnaitre la diaspora africaine à Hambourg comme une valeur ajoutée pour l’économie

La diaspora africaine à Hambourg : une valeur ajoutée pour l’économie!

Foto: L) Alexander SIPUA, Audrius Vaitiekunas, l’honorable Kenneth Gbandi, Mme Cornelia KAHL, Timm Rohweder, MBA Clément Klutse

Les consultations entre le Forum consultatif africain (ACF) et les différents acteurs  de la ville de Hambourg se poursuivent. Après les rencontres  de ces derniers jours au niveau politique, c´est tenu cette fois-ci  le 31.01.2013 une rencontre au plan économique entre l’ACF et la Chambre de Commerce de Hambourg, notamment avec la section chargée du commerce extérieur.  L’objectif est de positionner le  Forum consultatif africain – ACF-  comme  partenaire  pour la Chambre de Commerce de Hambourg afin de soutenir les intérêts économiques des entreprises allemandes sur le marché africain. En outre, les intérêts des hommes d’affaires africains seront aussi représentés à Hambourg.

La rencontre a débuté  vers 15h00 à la Chambre de Commerce.

Etaient présents du côté de la Chambre de Commerce Mme KAHL Cornelia, Département du commerce extérieur – Responsable du Département avec  plus de 30 ans d’expérience à la Chambre de Commerce, Mr. Timm Rohweder, , chargé de la  promotion  du commerce extérieur et Mr. Audrius Vaitiekunas du Département juridique du commerce extérieur.

Pour le Forum consultatif africain – ACF-  étaient  présents  hon. Kenneth Gbandi, porte parole de l’ACF et conseiller á l´Intégration  représentant l´Afrique au Senat de Hambourg, MBA Clément Klutse. ACF, responsable chargé de l’intégration, de l’économie et des finances, et Alexander SIPUA, membre de l´ ACF.

Au contenu, il y´avait deux sujets importants:

– Quel  est le rôle du Forum consultatif africain ACF – en tant qu’institution de la diaspora africaine à Hambourg pour faciliter  l’accès aux marchés africains aux sociétés allemandes?

et

– Le prochain Congrès  de l´ACF

L´Afrique: Un nouveau marché émergent

L’Afrique est dans de nombreux médias occidentaux connu comme un endroit où règne  la pauvreté, les  guerres, le sida et le paludisme. Mais ce n’est que la moitié de la vérité. L´’Afrique c´est aussi l’une des régions les plus dynamiques économiquement au monde. Selon les statistiques du Département d’Etat du gouvernement américain,  de la Banque mondiale et du Fond Monétaire International (FMI), sept des  dix  pays  á fort taux de croissance dans le monde ces dernières années sont en Afrique sub-saharienne – en d’autres termes, là où il n´y a selon  le point de vue de nombreux Européens que misère et chaos.

Selon les prévisions du Fonds Monétaire International (FMI), l’Afrique subsaharienne connaitra en 2013 des taux de croissance entre cinq et six pour cent c´est á dire  plus que ce qui est prédit par le FMI pour les pays industrialisés .

Toutefois au cours des discussions  entre l’ACF et la Chambre de commerce tous les protagonistes  présents ont estimé que les transactions entre les entreprises allemandes et les pays d’Afrique n’ont pas toujours été sans heurts. Cela a été démontré par de nombreux exemples par toutes les parties au cours de la conversation.  Néanmoins, en dépit des problèmes, certains pays d’Afrique offrent de grandes opportunités d´affaire. La dynamique  jeunesse africaine et sa population en forte croissance (un milliard de personnes), offrent aux  entreprises allemandes d´énormes débouchés. Ici, la Diaspora africaine est interpellée comme bâtisseur de ponts. ACF a développé une approche intégrée et  veut à travers une coopération étroite avec  la Chambre de commerce  soutenir les actions des entreprises allemandes par:

– la diffusion des demandes  et des informations sur des questions concernant l’Afrique,

– le  positionnement comme conseil d’experts

– la tenu d´un congrès de lancement conjoint (prévu pour Juin 2013)

L´idée lancée par la   Chambre de Commerce pour la mise en place d’une plateforme de communication et d´échange  permanent (réunion ordinaire, etc) a été introduit par M. Rohweder à la discussion.

Cornelia KAHL avec plus de 30 ans d’expérience à  la Chambre de Commerce, voit l’initiative actuelle de l’ACF  comme un signal positif et a accepté d´apporter son soutien  au projet. Pour M. Audrius Vaitiekunas, cette  tentative de  coopération a également une importance stratégique.

Succès des affaires en Afrique: potentiel et particularités

Le Forum consultatif africain ACF accorde une grande importance à la préparation du Congrès. Sur le contenu, il sera  question de faciliter  pour les entreprises allemandes les opportunités d´ affaires en Afrique en collaboration avec la diaspora africaine à Hambourg.

Les marchés en Afrique non seulement diffèrent sensiblement des marchés des pays développés  tels qu´en Allemagne mais demandent surtout des ajustements en partie radicaux des modèles économiques et demandent surtout des stratégies différentes. Le manque d’information de  marché et l’insuffisance des infrastructures sont quelques-uns des défis pour les entreprises allemandes en Afrique.

A travers  le congrès proposé par l´ACF en collaboration avec la Chambre de Commerce de Hambourg, interviendront des  invités de haut niveau, des hommes d´affaires africains pour exposer leurs points de vue et leurs expertises dans le contexte de l’économie africaine aux  sociétés  allemandes. Des rencontres B2B  seront initiées et  des occasions d’affaires réalistes en Afrique seront présentées.

L´entrevu s’est terminé vers 16h00 dans une atmosphère positive avec des photos de groupe dans le magnifique hall de la Chambre de Commerce amis aussi avec de nombreux espoirs pour une coopération réussie.

AH

Share With:
Rate This Article
Author

info@africanheritagemagazine.de

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.